bondy

Dernière mise à jour : Jeudi 22 juin 2017

photo

 

setlist

Début concert : 20h33
Fin concert : 21h38
Durée du concert : 1h05

01 - Hygiaphone
02 - Prends ce que tu veux
03 - Dans ton lit
04 - Je suis parti d'chez mes parents
05 - Argent trop cher
06 - La bombe humaine
07 - Au cœur de la nuit
08 - Cendrillon
09 - Flipper
10 - Juste un autre genre
11 - New York avec toi (Bondy avec toi)

Rappel (21h29)

12 - Ca c'est vraiment toi

Fin du concert, une photo vite fait avec une partie du pédalier de Jean-Louis, vous remarquerez des noms de chansons programmés. La setlist était celle de l'année dernière ;).
Pas de setlist écrite pour le concert !



photo


on se souvient

 

- Du concours organisé la veille par l'envoi d'une newsletter de GDP, une surprise absolue, aucune communication sur les réseaux sociaux. Mail reçu le lendemain à 11h00 par les gagnants. Les répétitions avaient lieu au studio PLANET LIVE. Studio où les Insus avaient déjà répété un an avant. Convocation à 19h30 pour le public. Entrée à 20h08. Les Insus étaient en interview a-t-on appris. (RTL "Laissez-vous tenter" du 22/06), Le Parisien était là aussi.

- Une grosse centaine de spectateurs, avec un bracelet rouge neutre sans rien dessus. Des bouchons d'oreilles ont été distribués dehors, ainsi que des bouteilles d'eau, une chaleur intense à l'extérieur (40°), pas de clim à l'intérieur, mais les gens n'étaient pas du tout serrés !

insus concours newslettergbracelet

- Une setlist raccourcie, Jean-Louis suit plus ou moins une trame qu'il a devant lui (une setlist de l'année dernière ;), il cherche des titres, Louis lui demande à plusieurs reprises ce qu'ils jouent. "Juste un autre genre" en titre plus rare (à la demande d'un spectateur). Ils la jouent après "Flipper" le temps que Sylvain amène la bonne page du book !!!
Louis a une nouvelle guitare bleue : une "Gibson ES-345 de couleur "sea foarm green" de 2016, il va la garder jusqu'à Flipper. "Cendrillon" avec la bleue, une version plus "lente" que d'habitude.
Jean-Louis chante "Un jour j'irai à Bondy avec toi"
Louis envoie 2 notes de Kasmir de Led Zep entre 2 chansons.

- Richard n'a plus de coudières. Jean-Louis tout en noir (chemise et pantalon), Louis en chemise bariolée à manches longues, et Richard en tee-shirt.

photo
- Des photos et vidéos strictement interdites, vu pendant le concert 1 des vigils a amené un des spectateurs sur le côté. La chasse était ouverte. Le papier et le stylo autorisé pour noter les "On se souvient" :-)


photo
- BFM toujours sur le coup !!! Ils se sont précipités quand les portes se sont ouvertes pour demander des interviews aux spectacteurs ;)


photo
- Entrée du studio juste avant d'arriver dans le studio 5 de Planet Live (450m2)


photo
- Le studio du concert des Insus, c'était ça ! (Studio 5 / 450 m2) (source http://planetlive.fr)


photo
Fin du concert ! Le public est amené à quitter les lieux au plus vite... La sortie par les grandes portes, droit dehors, il est 21h40, 2 minutes montre en main après la fin ! ;)
Une dizaine de personnes attendait Les Insus dehors.
Ils sont sortis en voiture individuelle vers 23h30 (pendant cette longue attente les gens se sont fait dévorés par les moustiques !)
Louis est sorti en camionnette noire fenêtres teintées incognito, Richard a suivi sans s'arrêter non plus ! Jean-Louis seul au volant s'est arrêté mais est resté dans son véhicule en ouvrant sa fenêtre, il a signé une guitare et un vinyle (sécurité présente et étouffante)... il a demandé de les laisser l'approcher.

 


récit du concert
Par Ingrid. le 22/06/2017

Mardi 20, un mail des Insus arrive, un jeu concours pour gagner des places pour la dernière répétition de la tournée avant la tournée en région Parisienne, je joue, on verra bien. Je pense comme d’habitude que ça ne va pas marcher, mercredi matin, je me résigne, c’est foutu, et là à 11h00, LE mail arrive, « Bravo vous avez gagné », branlebas de combat, je confirme les places, il faut s’organiser à vitesse grand V, faire garder la petite (on a des bons amis 😉 on prend l’appareil photo par acquis de conscience (même si je pense que ça sera interdit), et en route pour Bondy, on arrive pour 19h30 en sueur après 15 minutes de marche, c’est la canicule et on s’est garés dans un parking public à la gare. Un peu de monde cuit déjà en attendant, certains ont des bombes rafraichissantes, nous à la « One again » on a rien, à part 2 bouteilles d’eau… On prend nos bracelets auprès de la sécu, je reconnais le vigil, vu dans les émissions de Nagui. Il me dit que les photos et les vidéos sont interdites ce soir, bon bah ça c’est fait !!!! 😉 Dans le mail il fallait présenter sa pièce d’identité, à l’arrivée juste le mail suffit 😉 Munis du St Graal, on attend sous un soleil de plomb, et on dit bonjour aux gens que nous connaissons, comme nous quelques têtes connues (très peu) ont gagné ! Le vigil distribue des bouteilles d’eau et des bouchons d’oreille (sympa…)

A 20h08, c’est ouvert, je vois les 2 journalistes de BFM se ruer vers la file d’attente en quête de témoignages (ça me fera toujours rire), mon mari me dit qu’il semble reconnaitre le même journaliste qu’au Point Éphémère, peut-être ! On entre, c’est fluide, je ne résiste pas au petit creux qu’il y a au 2ème rang juste au pied de Jean-Louis 😉, je me rends compte que j’ai une place hallucinante, personne derrière, pour danser, ça va être le bonheur.

A 20h30 Sylvain scotche les setlists , impossible de voir c’est derrière le retour de JLA.
20h33, je regarde ma montre c’est Richard qui arrive d’abord, pas d’entrée particulière, c’est bon enfant. Les autres arrivent, un blanc, Jean-Louis nous dit « on s’ras pas longs rassurez-vous », je pense qu’il blague, mais en fait non, la durée du concert va nous le prouver. Vous êtes prêtes ? C’est parti, je saute déjà sur "Hygiaphone", je vois moins Louis et sa nouvelle guitare bleue, une guitare « siffleuse » d’après Jean-Louis. Richard égal à lui-même sourire vissé et baguettes qui virevoltent !

Après « Dans ton lit » Jean-Louis, bavard, nous dit qu’il n’a rien à dire, lui rien à dire sur scène, haha !!! 😉 Louis veut une chanson plus speed, ah bon ? Et là "Je suis parti de chez parents", que j’ai du mal à reconnaitre au début (oups…). Richard est content (ça fait 6 mois qu’il demande à JL quand ça recommence, Louis : il est relou (Ps : "qu’il est con ce Louis", running gag de mes CR :) "Argent trop cher", "La bombe humaine" tout s’enchaine très vite, Louis ne fait pas l’arrêt sur image comme depuis si longtemps sur la tournée, il se moque des autres qui le font comme un vieux réflexe d’antan hihi.

J’entends un couac de Richard sur "Au cœur de la nuit", Jean-Louis regarde Richard en souriant. Ca fait seulement 30 minutes de concert, Jean-Louis fait des mimes à Louis qui comprends que dalle ou il fait semblant, il croit reconnaitre « Le chat » ah je rigole encore (Il cherchait à imiter une princesse pour lui dire qu’il fallait jouer Cendrillon), Louis pour une fois n’a pas sa SG pour « Cendrillon » mais sa nouvelle bleue. Jean-Louis essaye de nous expliquer comment fonctionne son pédalier, mouis, moi j’y connais rien, s’il le dit on va dire que c’est ça 😉Je m’apprête à sauter, bouger, elle me fait toujours cet effet-là, bon je remballe, la version est moins rapide que d’habitude, enfin c’est le sentiment que j’ai. A suivre…

Je vois mon vigil s’embrouiller avec un spectateur, il lui fait signe d’aller derrière, sans doute pour les photos. J’ai aussi aperçu François Ravard au fond de la salle. Juste après "Cendrillon" c’est l’heure de gloire pour mon mari, il réclame « Juste un autre genre » Jean-Louis a encore des bonnes oreilles, il entend très bien, il ne connait pas les paroles, d’autres demandent Flipper, mon mari ne lâche pas le morceau ("Il y a des connaisseurs" lui dit Jean-Louis en le regardant), bon c’est parti pour Flipper en attendant. Louis change de guitare (la SG est de retour) Sylvain arrive avec le book à la bonne page (VIVE Sylvain !!!) 😉 Et nous voilà partis pour « Juste un autre genre ») ah je reprends la danse après la -longue pause de flipper- trop longue cette chanson 😉, mon homme a plein de sourires, c’est chouette !!!
Juste à la fin Jean-Louis doit tenir la note (te prendre et pour te pendre), Richard s’arrête, Jean-Louis rigole « Déjà que c’est pas facile » haha…
On approche de la fin ils continuent de déconner un peu, New York (Enfin Bondy avec toi par 2 fois dans la chanson), rappel à 21h29 (ouh là c’est court), pause de 2 minutes, ah bah ça va vite !!! A peine le temps de boire.
Louis revient avec sa guitare bleue pour « Ça c’est vraiment toi », c’est bientôt fini je sens !!! ;-( Mais que ça fait plaisir de voir Louis s’approcher de moi à 1 m pour faire son solo il n’est pas éclairé mais moi je le vois très très bien je m’approche même pour voir le spécimen de plus près et je saute de plus belle…
Tiens on a pas eu "Un Autre Monde", à choisir j'aurais clairement préféré "Un autre monde" à "Flipper" :)

21h38 c’est fini, je tente un ultime rappel (il nous manque des voix hum...) on nous vire très très vite en moins de 2 minutes, Sylvain ne donne pas la setlist (il dit que c’est une ancienne de la précédente tournée), je prend quand même la photo (J’étais en manque de photos 😉 je ne me rends même pas compte que j’ai pris le pédalier de JL, en revoyant la photo, c’est cool on voit les fameuses pédales dont JL nous parlait et ses chansons programmées.

Voilà c’est fini pour nous jusqu’au Stade de France, une jolie parenthèse cette fête de la musique.