solidays

 
Dernière mise à jour : 13/11/2006
SimpleViewer requires Macromedia Flash. Get Macromedia Flash.
 



Le concert de Jean-Louis a été annoncé seulement 10 jours avant. Concert surprise.
La setlist : Setlist spécial festival, intro sur Parle-moi. C'était le jour de l'anniversaire de Richard qui a été souhaité par le public du vendredi !


Durée : environ 1h20 (De 23h00 à 00h20)
01 - Parle-moi / 02 - Argent trop cher / 03 - Le jour se lève encore / 04 - Alter ego / 05 - Ailleurs / 06 - Univers / 07 - Le jour s'est levé / 08 - Locataire / 09 - Sid'aventure / 10 - Commun accord / 11 - New-York avec toi / 12 - Milliers millions milliards / 13 - A ceux qui passent / 14 - Temps à nouveau / Rappel / 15 - Ca / Rappel / 16 - Voilà c'est fini

Par Ingrid le 8/07/2006

Hier, 20h, on venait d'arriver, et une averse énorme nous a littéralement rincé, pas moyen de s'abriter. Le concert de JL trempé, c'était moyen quand même :-)

Sur le site,du monde, mais moins que certaines autres années, et beaucoup moins que les samedis en tout cas. J'avais la crainte d'une poussade et autre folies, bah pas du tout. Après le concert de Louise Attaque, le site s'est vidé, il ne restait que le premier rang. On a donc eu l'embarras du choix pour la place, j'ai cédé la barrière caméra, un peu plus loin, pour voir les lumières... Bien décidé à regarder les lettres qui se levaient pendant "le jour se lève encore", bah là je me suis fait eu, pas de lettres qui se levaient, et des lights plus sobres. Pas de mur d'étoiles pendant Ailleurs, j'ai moyennement aimé ces espèces de lumière blanche aveuglantes à la places des étoiles... bref passons.

Le concert a duré 1h20, 23h00 à 00h20. Dommage pour ceux qui prennaient le métro, beaucoup sont partis avant la fin, pas de la faute du groupe, mais du retard pris par les autres de la scène Bagatelle. Il me semble que c'est Thiefaine qui a pris du retard sur l'heure, puis les Asian Dub Fondation n'en finissaient plus.

Luc Barruet a fait une petite apparition avant le concert, pour présenter Solidays, et annoncer la retransmission de la finale dimanche soir. Le
public, bon enfant, s'est même fendu d'un "on est en finale, on est en finale", avant le concert de Jean-Louis.

JL a attaqué fort : "Parle moi", nouvelle intro spécial festival, pas mal trouvé, il a commencé son intro guitare derrière la scène, ça m'a plu. Il était tout en blanc avec un jean bleu (histoire qu'on le voit bien lol). Dans mes impressions personnelles, Thomas était un peu en retrait, il faisait la gueule je crois. En tout cas, pas aussi en forme que d'hab. Richard, égal à lui même. Pour la petite anecdote du jour, juste avant New-York avec toi, Jean-Louis a présenté Richard et expliqué que c'était son anniversaire, nous lui avons donc tous souhaité son anniversaire (c'était facile :-).
Euh y'a eu une espèce de bouglibougla sur le prénom, j'crois qu'il y a des gens qui n'étaient pas très bien réveillés et qui ont souhaité un bon
anniversaire à Gérard :-))))))))
Les autres pas très faciles de distinguer de loin, ils ne sont pas éclairés. Sauf quand Johan se met debout ;-) Beau solo de Johan pendant locataire.

J'ai trouvé le public assez mou, à côté de nous à la fin du concert, c'était des "cendrillon" en veux-tu en voilà, certains étaient même très déçus qu'il ne la joue pas, à tel point, que des petits jeunes se sont mis à la chanter en repartant vers le camping (MDR :-)))) JL ne leur a même pas joué "un autre monde", c'est dur la vie :-) En tout cas, c'était pas la grande émeute comme pour -M- en 2004 où je ne pouvais pas bouger un orteil à peu près à la même place.

Au niveau chansons, on a constaté la même chose avec mon copain, putain mais qu'est-ce qu'ils on joué vite, en particulier pendant "A ceux qui passent", comment il nous l'a baclé celle-là... ;-)

Dans les quelques anecdotes du jour
- L'idéale chanson du jour était "Argent trop cher", il l'a présenté en disant que c'était une chanson de l'album... "au coeur de la nuit", avec le blanc entre les 2 pour être sûr de ne pas se tromper sur le nom de l'album :-)))
- Il a dédié "Ailleurs" à son père "qui est loin de lui" et à ses soeurs qui étaient là.
- Juste avant "Voilà c'est fini" un peu de poésie à la "Aubert"..., "pour les amours éphémères, restez couverts".

Voilà c'était pas le concert du siècle, mais c'était un bon moment quand même.

 
 

 

Bonus vidéo : Joyeux anniversaire Richard !